Mon Site Gratuit : Horloge Virtuelle pour site internet Notice rectificative et explicative

 

  Bible et Calendrier Maya 

Histoire, Bible et Avenir révélé...

 

 

Fin du monde en 2027 :

http://www.leseditionsdunet.com/histoire-et-actualites/404-fin-du-monde-en-2027-patrick-dolciani-9782312002576.html

Livre « Fin du monde en 2027 » (14 pages affichées) :

http://www.u-reed.com/lecteur.php?id=270&width=580&height=848&bg=FFFFFF

 

 

Notice rectificative et explicative

 

Modification chronologique à inclure dans « Mystères Révélés » de Patrick DOLCIANI (Editions La Pensée Universelle en 1989).

 

 

Dernière mise à jour : 15/03/2020.

 

 

L’avenir prophétisé :

 

Matthieu XXV, 1-12 :

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles ; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria : « Voici l’époux, allez à sa rencontre ! ».

Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : « Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent ». Les sages répondirent : « Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous ». Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.

Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : « Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ». Mais il répondit : « Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas ».

Daniel XII, 4-10 :

Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu'au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera.

Et moi, Daniel, je regardai, et voici, deux autres hommes se tenaient debout, l'un en deçà du bord du fleuve, et l'autre au delà du bord du fleuve. L'un d'eux dit à l'homme vêtu de lin, qui se tenait au-dessus des eaux du fleuve : Quand sera la fin de ces prodiges ?

Et j'entendis l'homme vêtu de lin, qui se tenait au-dessus des eaux du fleuve ; il leva vers les cieux sa main droite et sa main gauche, et il jura par celui qui vit éternellement que ce sera dans un temps, des temps, et la moitié d'un temps, et que toutes ces choses finiront quand la force du peuple saint sera entièrement brisée. J'entendis, mais je ne compris pas ; et je dis : Mon seigneur, quelle sera l'issue de ces choses ?

Il répondit : Va, Daniel, car ces paroles seront tenues secrètes et scellées jusqu'au temps de la fin. Plusieurs seront purifiés, blanchis et épurés ; les méchants feront le mal et aucun des méchants ne comprendra, mais ceux qui auront de l'intelligence comprendront.

1° Thessaloniciens V, 1-5 :

Pour ce qui est des temps et des moments, vous n’avez pas besoin, frères, qu’on vous en écrive. Car vous savez bien vous-mêmes, que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. Quand les hommes diront : « Paix et sûreté ! », alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent le femme enceinte, et ils n’échapperont point. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur ; vous êtes tous des enfants de lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit et des ténèbres.

L’Apocalypse de Saint Jean, aux chapitres II et III, présente les sept messages aux sept Eglises d’Asie ; il s’agit des sept développements de l’Histoire de l’Eglise décrits en prenant en exemple des « états spirituels » de chacune des sept Eglises qui existaient à l’époque en Asie Mineure. Cela fut donné en exemple afin de pouvoir, par la suite, repérer et reconnaître, dans la structure historique elle-même, les sept âges qui séparent le début de l’Histoire de l’Eglise du commencement de l’Apocalypse, laquelle correspond à la « soixante-dixième semaine d’année » de Daniel (voir Daniel IX, 20-27).

Nous savons que les sept années apocalyptiques se divisent en deux périodes de trois ans et demi et que c’est dans la seconde que doit se manifester l’Antéchrist. Ainsi, lors de l’apparition de l’Antéchrist, nous connaîtrons aussi l’année du retour de Jésus-Christ, soit trois ans et demi plus tard ! Pour ce qui est « du jour et de l’heure », ce n’est pas « le mois et l’année », ni « l’année et le siècle », ni même « le siècle et le millénaire », soyons clairs ! Le « jour et l’heure » seront tenus secrets, car il y aura une stratégie de guerre planétaire et « cosmique », de telle sorte qu’on ne doit pas prévenir à l’avance l’Adversaire du moment précis où il va être vaincu !

 

 

L’erreur chronologique corrigée :

 

Il s’est glissé une erreur de 40 ans dans l’interprétation chronologique classique de l’Ancien Testament, car il y a en réalité 520 ans depuis l’Exode d’Israël sous Moïse jusqu’aux fondations du Temple de Jérusalem, la quatrième année du règne du roi Salomon.

A l’origine de cette erreur il y a, au premier livre des Rois, ch. VI, v. 1, une indication chronologique, que nous avions « textuellement » prise en compte, mentionnant : « 480 ans après la sortie des Israélites du pays d’Egypte ». Il ne s’agissait pas en réalité d’une référence à l’Exode, comme nous l’avions cru, mais du temps compté depuis la « Sortie du Sinaï », sans doute considéré comme un prolongement du territoire égyptien, c’est-à-dire au moment du passage du Jourdain – et non pas de la mer Rouge – pour entrer dans la terre promise, définitivement hors d’Egypte.

Il apparaît que la chronologie du livre des Juges, trop souvent négligée, donne en réalité 390 ans depuis la première oppression d’Israël par Cusan-Risathaïm, roi de Mésopotamie (Juges ch. III, v. 8), jusqu’à celle des Philistins (Juges ch. XIII, v. 1). Nous sommes alors au début du règne de Saül, en 1100 avant notre ère. De ce fait, la chronologie des Juges nous permet de dater en 1490 avant notre ère (390 ans avant 1100) le début de la première oppression d’Israël, par le roi de Mésopotamie, juste 7 ans après l’entrée des Israélites en Palestine, laquelle se fit en 1497, c’est-à-dire 480 ans avant la fondation du Temple de Jérusalem, qui eut lieu en 1017 av. notre ère. Par ailleurs, nous observons que le livre de Josué, ch. XV, v. 15-17, et des Juges, ch. I, v. 11-13, que le premier libérateur, Othniel, était effectivement contemporain de Josué et Caleb.

Il faut donc compter, après l’Exode, 40 ans de marche dans le désert du Sinaï sous la conduite de Moïse, puis 397 ans pour le temps des Juges (après la mort de Moïse), jusqu’au début du règne de Saül, premier roi d’Israël, et, enfin, 83 ans jusqu’à la quatrième année du règne du roi Salomon, soit 520 ans au total au lieu de « 480 ans ». Nous obtenons, après cette étude, bel et bien une différence de 40 ans, origine de notre erreur.

Le schéma corrigé des cycles de l’Histoire du Monde se trouve par conséquent modifié et il révèle, ce qui nous avait échappé jusqu’ici, à savoir : l’emplacement exact de l’Apocalypse, de 2020 à 2027 de notre ère.

Car nous observons dès lors qu’il y a en réalité 1993 ans, au lieu de « 1953 ans » depuis l’alliance de la Circoncision faite avec Abraham en 1967 av. notre ère (c’est-à-dire 430 ans avant l’Exode, durée indiquée dans Galates III, v. 17, ou 470 ans avant l’entrée d’Israël en Palestine), jusqu’à la Crucifixion de Jésus en 27 de notre ère, sachant qu’il est né en l’an 7 av. notre ère. Soit 1960 ans (ou 7 fois 280 ans, les sept âges de la « postérité d’Abraham »), jusqu’à la naissance de Jésus, auxquels il faut ajouter les 33 années de sa vie.

Nous savons que lorsque les Mages arrivèrent à Jérusalem, Jésus était déjà né depuis deux ans et le roi Hérode I° le Grand (37 – 4 av. notre ère) était toujours vivant. La famille alla se réfugier en Egypte sans doute pendant une année entière jusqu’en 4 av. notre ère, année de la mort du roi ; cela place la naissance de Jésus trois ans avant la mort d’Hérode I° le Grand  et c’est ici la certitude que Jésus est bien né en l’an 7 av. notre ère. Il fut crucifié en l’an 27 de notre ère, à l’âge de 33 ans. Il n’y a pas de contradiction entre les Evangiles de Luc et de Matthieu, mais Luc se rapporte à la naissance réelle de Jésus, tandis que Matthieu raconte ce qui s’est passé deux années plus tard (le temps que les Mages venus de Perse accomplissent leur voyage, car l’étoile leur était apparue dans leur pays au moment même de la naissance de Jésus). Par ailleurs, la datation de Luc (ch. III, v. 1 – 6) est, soit l’année de la composition de l’Evangile, soit une erreur de transcription des copistes qui auraient probablement changé « la 5° année du règne de Tibère-César » en « 15° année » ; Jean-Baptiste aurait alors commencé son ministère à l’âge de 25 ans, en 19 de notre ère.

De même, il y a aussi une durée de 1993 ans depuis la Résurrection de Jésus, soit 1960 ans (ou 7 fois 280 ans, les sept âges de l’Histoire de l’Eglise), auxquels il faut ajouter un temps supplémentaire de 33 ans (répétition des cycles ou « effet miroir »), jusqu’au début de l’Apocalypse. C’est pourquoi nous devons ajouter 33 ans aux dates initialement prévues dans « Mystères révélés ».

Ces observations faites, il faut ensuite ajouter les sept années de l’Apocalypse elle-même, dont nous connaissons la durée exacte grâce à la prophétie des « 70 semaines d’années » du prophète Daniel (ch. IX, v. 24-27), pour rattraper ce qui reste des « 40 ans » qui avaient été « oubliés » à cause de notre erreur chronologique (7 ans ajoutés à 33 ans font bien 40 ans). Cela donne enfin 2000 ans car l’Apocalypse commence à la fin du cycle de 1993 ans. Nous obtenons deux millénaires depuis la Mort et la Résurrection de Jésus jusqu’à son prochain Retour, de l’an 27 de notre ère jusqu’en 2027 (et non pas depuis sa naissance).

Le schéma général des cycles, définitivement achevé, compte 71 siècles depuis la Création d’Adam en 4074 av. notre ère, jusqu’à la fin du Millénium en 3027, alors que d’autres ont cru devoir en trouver soixante-dix (7000 ans).

Cependant, il apparaît que l‘ensemble des cycles de l’histoire schématique du Monde compte 72 siècles depuis le début de la Création en 4174 av. notre ère, laquelle a été probablement décidée et mise en œuvre après un cataclysme d’ordre planétaire (et non cosmique), provoqué probablement par la chute d’un ou de plusieurs astéroïdes (voir à ce sujet les explications détaillées dans « Mystères révélés » à partir de la page 105 et la traduction du premier chapitre de la Genèse, pages 114 à 116). Nous obtenons un siècle de plus car il faut compter 100 ans depuis le milieu du premier jour (apparition de la lumière), jusqu’au milieu du sixième jour (création d’Adam), chaque « jour » de la Création ayant une durée « schématiquement » définie de 20 ans.

Nous pouvons néanmoins obtenir un ensemble de 70 siècles. Pour cela, il faut compter 2000 ans depuis la sortie d’Adam « schématiquement » indiquée (voir le schéma des cycles de l’histoire du Monde) du Jardin d’Eden en 3974 av. notre ère, lorsqu’il avait 100 ans (nous savons qu’il vécut 930 ans), jusqu’au début du « compte à rebours » de sept années avant la destruction, faite par les anges, de Sodome et Gomorrhe (destruction par le « feu du ciel » après sept ans d’attente par rapport à la position d’origine du nouveau cycle, ce qui peut être interprété comme une préfiguration de l’Apocalypse). Il faut ensuite ajouter les 2000 ans qui suivent le début de ce premier « compte à rebours » jusqu’à la Crucifixion de Jésus, soit 4000 ans accomplis. Pour tenir compte du temps complet de l’Histoire de l’Eglise (1960 ans + 33 ans + 7 ans), il faut ajouter 2000 ans depuis la Résurrection de Jésus jusqu’à son Retour attendu pour l’an 2027, soit 6000 ans accomplis. Enfin, pour terminer, nous devons ajouter les 1000 ans du Millénium, dont la durée est nettement indiquée dans l’Apocalypse de Saint-Jean (ch. XX, v. 1-3 et 7-10), pour obtenir très exactement une durée globale de 7000 ans (70 siècles), depuis l’entrée dans le Monde du péché en Adam jusqu’à la libération finale du Diable suivie du Jugement dernier.

Pour ce qui concerne l’ensemble des cycles de 1040 ans (périodes méso-américaines de quatre fois 260 ans ou « roues de katuns »), ils existent toujours dans cette nouvelle structure, mais ils se confondent avec ceux du calendrier méso-américain lui-même dont nous avions déjà indiqué les dates dans « Mystères révélés ». De ce fait, le schéma général des cycles de l’Histoire du Monde s’en trouve simplifié.

 

Corrections faites, l’œuvre est maintenant achevée (Mars 2004).

 

 

Les Clés Chronologiques :

 

1)       Création d’Adam : 0 (4074 av. notre ère) ;

2)       Déluge : 1656 ans après (2478 av. notre ère) ;

3)       Naissance de Térakh, père d’Abraham : 222 ans après (2196 av. notre ère) ;

4)       Naissance d’Abraham : 130 ans après (2026 av. notre ère) ;

5)       Abraham en Canaan : 75 ans après (1991 av. notre ère) ;

6)       Circoncision d’Abraham : 24 ans après (1967 av. notre ère) ;

7)       Exode sous Moïse : 430 ans après (1537 av. notre ère) ;

8)       Construction du Temple de Jérusalem sous Salomon : 520 ans après (1017 av. notre ère) ;

9)       Schisme Israël-Juda : 37 ans après (980 av. notre ère) ;

10)   1° Départ en Captivité à Babylone (Daniel I, 1-2) : 373 ans après (6O7 av. notre ère) ;

11)   1° Retour d’Exil : 70 ans après (537 av. notre ère) ;

12)   Départ chronologique des 69 semaines d’années de Daniel IX (Application de l’Edit d’Artaxercès selon Esdras VII) : 80 ans après (457 av. notre ère) ;

13)   Crucifixion, mort et résurrection de Jésus : 483 ans après (27 de notre ère).

*      Total des durées : 4100 ans.

 

 

 

CHRONOLOGIE CORRIGEE DES JUGES :

 

            Noms :                                 Durée :    Chrono :              Dates :                  Ch. :     Vers. :

 

1          Cusan-Risathaïm :         8          2584-1490         1482                 3          8                     

2          Othniel :                       40        2592-1482         1442                 3          11                   

3          Eglon :                         18        2632-1442         1424                 3          14                   

4          Ehud :                          80        2650-1424         1344                 3          30                   

5          Jabin :                          20        2730-1344         1324                 4          3                     

6          Débora-Barak :              40        2750-1324         1284                 5          31                   

7          Madian :                       7          2790-1284         1277                 6          1                     

8          Gédéon :                      40        2797-1277         1237                 8          28                   

9          Abimélek :                    3          2837-1237         1234                 9          22                   

10        Thola :                          23        2840-1234         1211                 10        1 & 2               

11        Jaïr :                            22        2863-1211         1189                 10        3 à 5               

12        Ammonites :                 18        2885-1189         1171                 10        8                     

13        Jephté :                        6          2903-1171         1165                 12        7 & 11-26         

14        Ibtsan :                         7          2909-1165         1158                 12        8 à 10              

15        Elon le Zabulon :           10        2916-1158         1148                 12        11 & 12

16        Abdon :                        8          2926-1148         1140                 12        13 à 15

17        Philistins :                    40        2934-1140         1100                 13        1                     

18        Saül, roi d'Israël :          0          2974-1100                                                       

            Total :  390                                                                            

 

 

 

 

 

ABREGE CHRONOLOGIQUE DE L’APOCALYPSE

 

PREMIERE PARTIE :
LES SEPT SCEAUX :

PREMIER SCEAU :
6.2 : Je regardai, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc; une couronne lui fut donnée, et il partit en vainqueur et pour vaincre.

SECOND SCEAU :
6.4 : Et il sortit un autre cheval, roux. Celui qui le montait reçut le pouvoir d’enlever la paix de la terre, afin que les hommes s’égorgeassent les uns les autres; et une grande épée lui fut donnée.

TROISIEME SCEAU :
6.5 : Je regardai, et voici, parut un cheval noir. Celui qui le montait tenait une balance dans sa main.
6.6 : Et j’entendis au milieu des quatre êtres vivants une voix qui disait: Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier; mais ne fais point de mal à l’huile et au vin.

QUATRIEME SCEAU :
6.8 : Je regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.

CINQUIEME SCEAU :
6.9 : Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu.
6.11 : Une robe blanche fut donnée à chacun d’eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu’à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.

SIXIEME SCEAU :
6.12 : Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang,
6.13 : Et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsqu’un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes.
6.14 : Le ciel se retira comme un livre qu’on roule; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places.

2°) LE SIGNE DU DRAGON :
12.3 : Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes.
12.4 : Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre.

4°) MICHEL COMBAT LE DRAGON :
12.7 : Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent,
12.8 : Mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.
12.9 : Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

5°) SERVITEURS DE DIEU MARQUES DU SCEAU :
7.2 : Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant; il cria d’une voix forte aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la terre et à la mer, et il dit:
7.3 : Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu.
7.4 : Et j’entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d’Israël.

SEPTIEME SCEAU :
8.6 : Et les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner.

1°) L’ANTECHRIST :
13.1 : Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.
13.2 : La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité.
13.3 : Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête.
13.4 : Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle?
13.7 : Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation.
13.8 : Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé.

2°) ROME :
17.3 : Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.
17.4 : Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution.
17.5 : Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.

3°) L’ANTECHRIST (SUITE) :
17.8 : La bête que tu as vue était, et elle n’est plus. Elle doit monter de l’abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s’étonneront en voyant la bête, parce qu’elle était, et qu’elle n’est plus, et qu’elle reparaîtra.
17.9 : C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. -Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise.
17.10 : Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, un existe, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps.
17.11 : Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.
17.12 : Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n’ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête.
17.15 : Et il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues.
17.16 : Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu.
17.18 : Et la femme que tu as vue, c’est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre.

4°) LE FAUX PROPHETE :
13.11 : Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon.
13.14 : Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait.
13.15 : Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.
13.16 : Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,
13.17 : Et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.
13.18 : C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.

DEUXIEME PARTIE :
LES SEPT TROMPETTES :

PREMIERE TROMPETTE :
8.7 : Le premier sonna de la trompette. Et il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui furent jetés sur la terre; et le tiers de la terre fut brûlé, et le tiers des arbres fut brûlé, et toute herbe verte fut brûlée.

DEUXIEME TROMPETTE :
8.8 : Le second ange sonna de la trompette. Et quelque chose comme une grande montagne embrasée par le feu fut jeté dans la mer; et le tiers de la mer devint du sang,
8.9 : Et le tiers des créatures qui étaient dans la mer et qui avaient vie mourut, et le tiers des navires périt.

TROISIEME TROMPETTE :
8.10 : Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.
8.11 : Le nom de cette étoile est Absinthe; et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d’hommes moururent par les eaux, parce qu’elles étaient devenues amères.

QUATRIEME TROMPETTE :
8.12 : Le quatrième ange sonna de la trompette. Et le tiers du soleil fut frappé, et le tiers de la lune, et le tiers des étoiles, afin que le tiers en fût obscurci, et que le jour perdît un tiers de sa clarté, et la nuit de même.
8.13 : Je regardai, et j’entendis un aigle qui volait au milieu du ciel, disant d’une voix forte: Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre, à cause des autres sons de la trompette des trois anges qui vont sonner!

CINQUIEME TROMPETTE (1° GRAND MALHEUR) :
9.1 : Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l’abîme lui fut donnée,
9.2 : Et elle ouvrit le puits de l’abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise; et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits.
9.3 : De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu’ont les scorpions de la terre.
9.4 : Il leur fut dit de ne point faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front.
9.5 : Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois ; et le tourment qu’elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme.
9.10 : Elles avaient des queues semblables à des scorpions et des aiguillons, et c’est dans leurs queues qu’était le pouvoir de faire du mal aux hommes pendant cinq mois.
9.11 : Elles avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme, nommé en hébreu ABADDON, et en grec APOLLYON.
9.12 : Le premier malheur est passé. Voici il vient encore deux malheurs après cela.

SIXIEME TROMPETTE (2° GRAND MALHEUR) :
9.13 : Le sixième ange sonna de la trompette. Et j’entendis une voix venant des quatre cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu,
9.14 : Et disant au sixième ange qui avait la trompette: Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d’Euphrate.
9.15 : Et les quatre anges qui étaient prêts pour l’heure, le jour, le mois et l’année, furent déliés afin qu’ils tuassent le tiers des hommes.
9.16 : Le nombre des cavaliers de l’armée était de deux myriades de myriades: j’en entendis le nombre.
9.18 : Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre, qui sortaient de leurs bouches.
9.21 : Et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs enchantements, ni de leur impudicité ni de leurs vols.

1°) LES DEUX TEMOINS :
11.3 : Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours.
11.4 : Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.
11.5 : Si quelqu’un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis; et si quelqu’un veut leur faire du mal, il faut qu’il soit tué de cette manière.
11.6 : Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu’il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu’ils le voudront.
11.7 : Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera.
11.8 : Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Égypte, là même où leur Seigneur a été crucifié.
11.9 : Des hommes d’entre les peuples, les tribus, les langues, et les nations, verront leurs cadavres pendant trois jours et demi, et ils ne permettront pas que leurs cadavres soient mis dans un sépulcre.
11.10 : Et à cause d’eux les habitants de la terre se réjouiront et seront dans l’allégresse, et ils s’enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre.
11.11 : Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds; et une grande crainte s’empara de ceux qui les voyaient.
11.12 : Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait: Montez ici! Et ils montèrent au ciel dans la nuée; et leurs ennemis les virent.
11.13 : A cette heure-là, il y eut un grand tremblement de terre, et la dixième partie de la ville, tomba; sept mille hommes furent tués dans ce tremblement de terre, et les autres furent effrayés et donnèrent gloire au Dieu du ciel.
11.14 : Le second malheur est passé. Voici, le troisième malheur vient bientôt.

2°) LES SEPT TONNERRES :
10.1 : Je vis un autre ange puissant, qui descendait du ciel, enveloppé d’une nuée; au-dessus de sa tête était l’arc-en-ciel, et son visage était comme le soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu.
10.2 : Il tenait dans sa main un petit livre ouvert. Il posa son pied droit sur la mer, et son pied gauche sur la terre;
10.3 : Et il cria d’une voix forte, comme rugit un lion. Quand il cria, les sept tonnerres firent entendre leurs voix.
10.4 : Et quand les sept tonnerres eurent fait entendre leurs voix, j’allais écrire; et j’entendis du ciel une voix qui disait: Scelle ce qu’ont dit les sept tonnerres, et ne l’écris pas.
10.5 : Et l’ange, que je voyais debout sur la mer et sur la terre, leva sa main droite vers le ciel,
10.6 : Et jura par celui qui vit aux siècles des siècles, qui a créé le ciel et les choses qui y sont, la terre et les choses qui y sont, et la mer et les choses qui y sont, qu’il n’y aurait plus de temps,
10.7 : Mais qu’aux jours de la voix du septième ange, quand il sonnerait de la trompette, le MYSTERE DE DIEU s’accomplirait, comme il l’a annoncé à ses serviteurs, les prophètes.

SEPTIEME TROMPETTE (ENLEVEMENT DE L’EGLISE) :
11.15 : Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient: Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles.

TROISIEME PARTIE :
LES SEPT COUPES (3° GRAND MALHEUR).

16.1 : Et j’entendis une voix forte qui venait du temple, et qui disait aux sept anges: Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu.

PREMIERE COUPE :
16.2 : Le premier alla, et il versa sa coupe sur la terre. Et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image.

DEUXIEME COUPE :
16.3 : Le second versa sa coupe dans la mer. Et elle devint du sang, comme celui d’un mort; et tout être vivant mourut, tout ce qui était dans la mer.

TROISIEME COUPE :
16.4 : Le troisième versa sa coupe dans les fleuves et dans les sources d’eaux. Et ils devinrent du sang.
16.5 : Et j’entendis l’ange des eaux qui disait: Tu es juste, toi qui es, et qui étais; tu es saint, parce que tu as exercé ce jugement.
16.6 : Car ils ont versé le sang des saints et des prophètes, et tu leur as donné du sang à boire: ils en sont dignes.

QUATRIEME COUPE :
16.8 : Le quatrième versa sa coupe sur le soleil. Et il lui fut donné de brûler les hommes par le feu ;
16.9 : Et les hommes furent brûlés par une grande chaleur, et ils blasphémèrent le nom du Dieu qui a l’autorité sur ces fléaux, et ils ne se repentirent pas pour lui donner gloire.

CINQUIEME COUPE :
16.10 : Le cinquième versa sa coupe sur le trône de la bête. Et son royaume fut couvert de ténèbres; et les hommes se mordaient la langue de douleur,
16.11 : Et ils blasphémèrent le Dieu du ciel, à cause de leurs douleurs et de leurs ulcères, et ils ne se repentirent pas de leurs œuvres.

SIXIEME COUPE :
16.12 : Le sixième versa sa coupe sur le grand fleuve, l’Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l’Orient fût préparé.
16.13 : Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles.
16.14 : Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout puissant.
16.15 : Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte!
16.16 : Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu HARMAGUEDON.

SEPTIEME COUPE :
16.17 : Le septième versa sa coupe dans l’air. Et il sortit du temple, du trône, une voix forte qui disait: C’en est fait!
16.18 : Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre, tel qu’il n’y avait jamais eu depuis que l’homme est sur la terre, un aussi grand tremblement.
16.19 : Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère.
16.20 : Et toutes les îles s’enfuirent, et les montagnes ne furent pas retrouvées.
16.21 : Et une grosse grêle, dont les grêlons pesaient un talent, tomba du ciel sur les hommes; et les hommes blasphémèrent Dieu, à cause du fléau de la grêle, parce que ce fléau était très grand.

JUGEMENT DE ROME :
18.1 : Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire.
18.2 : Il cria d’une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux,
18.3 : Parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l’impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe.
18.4 : Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.

QUATRIEME PARTIE :
RETOUR DE JESUS.

19.11 : Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice.
19.12 : Ses yeux étaient comme une flamme de feu; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est lui-même;
19.13 : Et il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu.
19.16 : Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs.
19.20 : Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre.
20.1 : Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main.
20.2 : Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans.
20.3 : Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps.
20.4 : Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.
20.5 : Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection.
20.6 : Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.

CINQUIEME PARTIE :
LA FIN DU MILLENIUM :

20.7 : Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison.
20.8 : Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer.
20.9 : Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora.
20.10 : Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.
20.11 : Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux.
20.12 : Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres.
20.13 : La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses œuvres.
20.14 : Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu.
20.15 : Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.

 

 

Au sujet des preuves du retour de Jésus.

 

Il y a plusieurs preuves du retour de Jésus déterminé pour l’année 2027.

 

1)       La division de l’histoire en cycles de 2000 ans, lesquels correspondent avec les ères zodiacales, phénomène issu de la précession des équinoxes. Le dernier cycle de 2000 ans commence à la crucifixion et la résurrection de Jésus, le Fils unique de Dieu. Jésus est né en l’an 7 avant notre ère et a vécu 33 ans. Il fut crucifié en 27 de notre ère (il n’y a pas d’an zéro dans notre calendrier et l’an 7 avant notre ère correspond à l’an – 6 en valeur astronomique). Deux mille ans plus tard, nous serons en 2027, année du retour de Jésus, mais aussi de l’entrée dans l’ère du Verseau. Nous lisons dans la deuxième épître de Pierre, chapitre III, versets 8 à 10 : « Pour vous bien-aimés, ce que vous ne devez pas oublier, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans et mille ans sont comme un jour. Le Seigneur ne retarde point l’exécution de sa promesse, comme quelques-uns l’imaginent ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas que quelques-uns périssent, mais voulant au contraire que tous parviennent à la repentance. Cependant le jour du Seigneur viendra comme un voleur. Alors les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la Terre, avec les œuvres qu’elle renferme, sera consumée » (version Synodale de la Bible). La chronologie biblique fait apparaître qu’il y a 2000 ans (ère du Taureau) depuis Adam à 100 ans (3974 av. notre ère) jusqu’à Abraham, 7 ans avant l’Alliance de la Circoncision (1974 av. notre ère) ; il y a également 2000 ans (ère du Bélier) depuis l’an 1974 av. N.E. jusqu’en 27 de notre ère ; de même il y aura 2000 ans (ère des Poissons) depuis la résurrection de Jésus, dont tout le Nouveau Testament témoigne, jusqu’à son retour en 2027 de notre ère. Enfin, l’ère du Verseau sera interrompue à son milieu, l’an 3027, ce qui correspondra à la fin du Millenium.

2)       Le calendrier mésoaméricain est fondé sur des cycles de 1040 ans. L’année solaire des Mayas était l’année solaire réelle ; l’année comptait 365 jours avec 18 mois de 20 jours (360 jours) et 5 jours additionnels ; elle était corrigée par les jours des années bissextiles comme dans notre calendrier. Nous connaissons l’année du début du cinquième soleil ou cycle de 1040 ans : c’est l’an 987 de notre ère. C’est à partir de cette date que les archéologues ont calculé le début chronologique du système appelé « Compte long » du calendrier Maya ; mais ils ont compté des années de 360 jours par erreur au lieu d’années solaires réelles. Ils ont trouvé l’an 3113 avant notre ère (4 x 2020 x 360 jours avant 987 de notre ère), mais il fallait trouver l’an 3174 av. notre ère (4 x 1040 x 365,2422 jours). Le système ne comprenant que cinq soleils de 1040 ans chacun, le dernier se terminera en 2027 de notre ère : 987 + 1040 ans = 2027. La preuve que l’année solaire mésoaméricaine était de 365 jours et non de 360 jours est la correspondance fondamentale de leur calendrier avec les révolutions synodiques de la planète Vénus : 8 x 365 jours (8 années solaires) = 2920 jours = 5 x 584 jours (ou cinq révolutions synodiques de Vénus). Le cycle de 52 ans comptait 52 x 365 jours pour 73 fois 260 jours (le cycle de 260 jours correspond avec le tiers de 780 jours, révolution synodique de Mars). Notons qu’il y a 20 cycles de 52 ans en 1040 ans.

3)       Le troisième secret de Fatima, lequel fut révélé en 1917. Notons que cette année se situe 110 ans avant 2027. Le cardinal Joseph Ratzinger, devenu aujourd’hui le pape Benoît XVI, a été l’objet d’un entretien sur la foi avec Vittorio Messori et de la publication d’un livre (Entretien sur la foi, publié aux Editions Fayard en 1985). Dans le septième chapitre, dans la partie « Autour de Fatima », à partir de la page 127, il reconnaît avoir lu le troisième secret de Fatima et il a répondu (page 128) : « Si l’on n’a pas pris à ce jour cette décision (divulguer le secret), répond-il, ce n’est pas parce que les Papes veulent dissimuler quelque chose de terrible ». Il ajoute plus loin (page 129) : « Publier le troisième secret reviendrait aussi à s’exposer au danger d’une utilisation sensationnaliste du contenu ». Mais il avait répondu à la question « Il y a donc quelque chose de terrible dans ce manuscrit de Sœur Lucie ? », page 128 : « Même si cela était – réplique-t-il en évitant de trop s’avancer – eh bien, cela ne ferait que confirmer la partie déjà connue (divulguée à l’époque par des journaux et livres) du message de Fatima. De ce lieu fut lancé un avertissement sévère, qui va à l’encontre de la superficialité dominante, un rappel au sérieux de la vie, de l’histoire, aux dangers qui menacent l’humanité. C’est ce que Jésus lui-même rappelle très souvent, ne craignant pas de dire : Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous (Luc XIII, verset 3). La conversion – Fatima le rappelle pleinement – est une exigence perpétuelle de la vie chrétienne. Nous devrions déjà le savoir par tout ce qu’en dit l’Ecriture. »

4)       Le prodige de Fatima du 13 octobre 1917 : cinquante à soixante-dix mille personnes, selon les évaluations retenues, s’étaient rassemblées aux alentours de Cova de Iria. A 10 heures, le ciel était couvert de nuages noirs et la pluie tombait. A 13 heures 30 (à midi heure locale) les nuages se dispersent ; au bout de quelques instants Lucia s’écria : Regardez le soleil ! Quelques informations tirées des différents témoignages : « Un disque d’argent mat avec des chatoiements, comme l’orient d’une perle, selon les témoins apparut ; il apparaissait comme un disque plat et poli, qu’on aurait taillé dans la nacre d’une coquille, et se dessinait nettement avec un bord taillé en arête comme une planche à dessin ». Ce soleil argenté, discoïde et plat, ne devait pas se trouver à une très grande altitude, car au dire des témoins : « Les nuages couraient d’est en ouest, ne masquaient pas la lumière de l’astre, de sorte qu’ils passaient derrière le soleil (et non devant) ». Suite des témoignages : « Soudain le soleil frémit et bascula, puis se mit à tournoyer sur lui-même, en faisant jaillir dans toutes les directions des gerbes de lumières qui changeaient de couleur à intervalles réguliers. Tout le paysage s’en trouva coloré. Après deux ou trois minutes, le disque parut demeurer quelques secondes en suspens, puis il reprit son mouvement giratoire et multicolore. Enfin, devenu rouge sang, il se mit à descendre, par une série de bonds successifs en zigzag dont chacun le rapprochait de la terre, où la chaleur ne cessait d’augmenter. Enfin, après un dernier balancement plus lent, le disque remonta rapidement vers le ciel, à ce moment là complètement débarrassé des nuages. Et tout redevint normal en un instant ; le soleil (réel cette fois), immobile en plein ciel, brillait de son éclat insoutenable, empêchant la foule de continuer à le regarder ». Interprétation de la « chute du soleil » : Le troisième secret de Fatima se réfère à l’accomplissement de l’Apocalypse et à la fin du cinquième soleil mésoaméricain. Car les événements apocalyptiques commenceront sept ans avant l’an 2027, à partir de 2020 (nous savons qu’ils s’accompliront en sept ans car ils correspondent avec la soixante-dixième semaine d’années prophétiques de Daniel, chapitre 9). Il y a deux fois trois ans et demi : le premier cycle correspond à l’ouverture des sept sceaux et le second aux sept trompettes et sept coupes. A l’ouverture du sixième sceau il y aura la chute des « étoiles » ou chute d’astéroïdes, laquelle provoquera un cataclysme annoncé à l’avance par la Vierge dans le troisième secret de Fatima, dont une partie fut révélée par les journalistes. Ce cataclysme sera accompagné par une invasion d’ovnis comparables à celui qui est apparu en 1917 devant la foule : il s’agira de la chute du Diable accompagnée des anges déchus sur la Terre. A mon avis, c’est cela le troisième secret de Fatima, si bien tenu caché par le Vatican.

5)       La Prophétie des Papes de Saint Malachie : elle possède un secret chronologique. Le pape de la première devise fut Célestin II, élu pape en 1143 ; 442 ans plus tard, en 1585, Sixte V fut élu pape ; sa devise attribuée par la prophétie était « L’axe au milieu du signe ». Cette devise fut comprise par plusieurs auteurs d’études consacrées à ce sujet comme le centre chronologique de la prophétie. Ils avaient raison, mais commirent l’erreur de rechercher le milieu du pontificat de Sixte V au lieu de l’année de son élection au pontificat, car nous obtenons 442 ans après l’an 1585, l’an 2027, même date que la fin du cinquième soleil mésoaméricain, juste 2000 ans après la date de la mort et de la résurrection de Jésus en l’an 27 de notre ère. Cette division en deux fois 442 ans de la prophétie des papes donne un cycle complet de 884 ans, soit de 17 fois 52 ans ; nous retrouvons ici les cycles de 52 ans du calendrier mésoaméricain, lesquels se terminent justement en 2027 (cinquième et dernier soleil de 987 à 2027).

 

Conclusion :

Le troisième secret de Fatima se réfère à l’Apocalypse et en particulier à un cataclysme en 2023 (ouverture du sixième sceau) provoqué par la chute d’astéroïdes sur Terre ; il a été accompagné de la vision d’un OVNI représentant manifestement le soleil et sa chute : c’est la fin du dernier soleil, devenu « rouge sang », en 2027, fin provoquée par la Bataille d’Harmaguédon et le retour de Jésus. Alors commencera le Millenium. La prophétie des papes confirme l’année 2027 par son « secret chronologique ». Lorsque l’Antéchrist sera manifesté, en 2024, nous aurons la confirmation du retour de Jésus en 2027, car il doit régner avec le faux prophète pendant trois ans et demi juste avant le retour de Jésus. « Le jour et l’heure » du retour de Jésus ne seront toujours pas connus, et c’est pourquoi il ne fallait pas confondre « le jour et l’heure » dont parlait Jésus avec « l’année et le siècle »…

 

 

 

Les dates de l’Apocalypse

 

 

Les structures de l’Apocalypse :

 

Structures cycliques dévoilées des visions prophétiques, qui vont permettre dans un deuxième temps de dater les événements apocalyptiques :

1)      Les sept sceaux font : 7 x 180 jours, soit 1260 jours (42 x 30 jours) ;

2)      Les sept trompettes font : 7 x 180 jours, soit 1260 jours (42 x 30 jours) ;

3)      Les sept coupes font : 7 x 30 jours = 210 jours, car 1260 jours + 30 jours = 1290 jours (voir Daniel 12 v 11 pour « 1290 jours ») ;

4)      La bataille d’Harmaguédon fait : 45 jours, car 1335 jours – 45 jours = 1290 jours (voir Daniel 12 v 12 pour « 1335 jours »).

5)      Cycle apocalyptique complet fait : 1260 jours + 1260 jours + 30 jours + 45 jours = 2595 jours !

6)      Résolution : 1260 jours (sept sceaux) + 1290 jours (sept trompettes avec les sept coupes contenues dans la dernière d’ente elles) + 45 jours (bataille d’Harmaguédon) = 2595 jours !

 

 

Equation apocalyptique :

 

Le cycle de 2340 jours est à prendre en considération, car il nous explique cette révélation des 2300 jours ou « soirs et matins » ! En effet, c’est après 2340 jours que l’Eglise sera enlevée, mais c’est après 2300 jours accomplis depuis le début de l’Apocalypse que les deux Témoins, Elie et Moïse seront crucifiés, c’est-à-dire qu’ils auront achevé leur ministère ! Il y a une différence de 40 jours entre ces deux durées (2340 jours – 2300 jours).

 

Sept fois 180 jours font 1260 jours (180 jours = durée de chaque sceau et de chaque trompette) et, puisque les Deux Témoins auront commencé leur ministère, qui doit durer également 1260 jours, 40 jours plus tôt avant le début du 7° sceau, ils l’achèveront également 40 jours plus tôt avant le début de la 7° trompette. Il faudra donc retirer 40 jours aux 2340 jours accomplis (qui correspondent avec 13 fois 180 jours depuis le début de l’Apocalypse jusqu’au début de la 7° trompette) et il restera exactement 2300 jours ! Nous avons ici la preuve « scripturaire » ou « biblique » que les Deux Témoins commenceront leur ministère 1040 jours après le début de l’Apocalypse, c’est-à-dire après 4 fois 260 jours, suivant les divisions de 260 jours du cycle complet de 2340 jours (2340 jours = 9 x 260 jours = 13 x 180 jours).

 

Sachons enfin que 2340 jours font aussi trois fois 780 jours ou trois révolutions synodiques de la planète Mars (c’est-à-dire trois alignements Soleil – Terre – Mars). Les cycles apocalyptiques sont confirmés par les cycles célestes, mais il ne peut pas s’agir ici d’astrologie, car cela n’a aucun rapport avec la « divination astrologique ». Il faut y voir un rapport avec la planète Mars du point de vue des cycles astronomiques qu’elle détermine, c’est-à-dire des « durées » comme c’est le cas avec la Lune qui détermine les mois.

 

Le schéma apocalyptique, tiré du cycle de 2340 jours, inscrit de façon parfaite tous les cycles des visions prophétiques tirés de la Bible et, de plus, il correspond avec une valeur astronomique fondamentale que voici :

 

2340 jours = 3 x 780 jours (Mars) = 6,5 x 360 jours = 4 x 585 jours (Vénus).

Nous pouvons lui donner un nom : « Equation apocalyptique » !

 

 

1° Tableau : Le schéma des cycles apocalyptiques.

 

 « Equation Apocalyptique » fondée sur le cycle de 2340 jours : 9 x 260 jours = 13 x 180 jours.   

 

Premier Sceau : Cavalier Blanc.

 

            1° Cycle de 260 jours (4 x 260 jours = 1040 jours).

                       

Deuxième Sceau : Cavalier Rouge.                  

                       

            2° Cycle de 260 jours.  

                       

Troisième Sceau : Cavalier Noir.                      

                       

            3° Cycle de 260 jours.  

 

Quatrième Sceau : Cavalier Blême.                  

                       

Cinquième Sceau : Rassemblement des élus dans le ciel.                      

                       

            4° Cycle de 260 jours.  

                       

Sixième Sceau : Chute du Diable et de ses anges.                     

                       

            5° Cycle de 260 jours. Début de la manifestation des 2 Témoins. 5 x 260 jours = 1300 jours.      

Septième Sceau : Manifestation de la Trinité Satanique (Diable, Antéchrist et Faux Prophète).               

1° Trompette : Grêle de feu mêlée de sang sur le tiers de la terre.                     

                       

            6° Cycle de 260 jours. Manifestation des 2 Témoins.     

                       

2° Trompette : Météorite jetée dans la mer sur le tiers des créatures.                

                       

            7° Cycle de 260 jours. Manifestation des 2 Témoins.     

                       

3° Trompette : Météorite nommée « Absinthe » qui empoisonne les eaux douces.                      

                       

4° Trompette : Le jour et la nuit perdent le tiers de leur lumière.

 

            8° Cycle de 260 jours. Manifestation des 2 Témoins.     

                       

5° Trompette : Un ange déchu ouvre le puits de l’abîme et libère les démons semblables à des sauterelles.                     

                       

            9° Cycle de 260 jours. Manifestation des 2 Témoins.     

                       

6° Trompette : Les quatre anges sont déliés pour assécher l’Euphrate et laisser passer une armée de 200 millions d’hommes.                       

                       

7° Trompette : Jugement des 6 premières Coupes.

 

            10° Cycle de 260 jours. Après l’Enlèvement de l’Eglise.

                       

7° Coupe et Bataille d’Harmaguédon.

 

 

2°Tableau : Les dates apocalyptiques.

 

Date :   Jour :    N° :      Chrono :           Témoins :         Enlèv. : 1260 j:180 j:      Evénement :

31/03/2020        Mardi               727920 0          1040     2340     0          0          1° Sceau

27/09/2020        Dimanche         728100 180       860       2160     180       180       2° Sceau

26/03/2019        Vendredi          728280 360       680       1980     360       180       3° Sceau

22/09/2019        Mercredi          728460 540       500       1800     540       180       4° Sceau

21/03/2019        Lundi               728640 720       320       1620     720       180       5° Sceau

17/09/2019        Samedi             728820 900       140       1440     900       180       6° Sceau

04/02/2019        Samedi             728960 1040     0          1300     1040     140       Témoins

16/03/2019        Jeudi                729000 1080     40        1260     1080      180       7° Sceau

12/09/2019        Mardi               729180 1260     220       1080     1260     180       1° Trompette

10/03/2019        Dimanche         729360 1440     400       900       180       180       2° Trompette

06/09/2019        Vendredi          729540 1620     580       720       360       180       3° Trompette

05/03/2019        Mercredi          729720 1800     760       540       540       180       4° Trompette

01/09/2019        Lundi               729900 1980     940       360       720       180       5° Trompette

28/02/2019        Samedi             730080 2160     1120     180       900       180       6° Trompette

18/07/2019        Samedi             730220 2300     1260       40      1040      140       7° Trompette

27/08/2019        Jeudi                730260 2340     40           0        1080     180       1° Coupe

26/09/2019        Samedi             730290 2370     70          30       1110     30         2° Coupe

26/10/2019        Lundi               730320 2400     100         60       1140     60         3° Coupe

25/11/2019        Mercredi          730350 2430     130         90       1170     90         4° Coupe

25/12/2019        Vendredi          730380 2460     160       120       1200     120       5° Coupe

24/01/2019        Dimanche         730410 2490     190       150       1230     150       6° Coupe

23/02/2019        Mardi               730440 2520     220       180       1260     180       7° Coupe

25/03/2019        Jeudi                730470 2550     250       210       1290     210       Harmaguédon

09/05/2019        Dimanche         730515 2595     295       255       45        45        Retour du Christ

14/05/2019        Vendredi          730520 2600     300       260       5          5          Fin

 

 

 

 

 

Schémas des cycles :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Schemas-cycles-historiques.htm

 

 

 

Cliquez ci-dessous pour :

 

Les articles du site

 

Voir aussi:

Site “Histoire, Bible et Avenir” :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/

 

 

Histoire, Bible et Avenir :

Les Articles :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/les_articles_du_site.htm

Introduction (Histoire) :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Introduction.htm

Création expliquée :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Creation.htm

Livre d’Enoch : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/livre.htm

Déluge et histoire depuis Abraham jusqu’au Christ :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Deluge.htm

Cycles du calendrier Maya et Bible :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/cycles_calendrier_maya_et_bible.htm

Astronomie et calendrier Maya :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/astronomie_et_calendrier_maya.htm

Histoire : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/histoire.htm

Jésus : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/jesus.htm

Doctrine biblique du salut :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/doctrine_biblique_du_salut.htm

Les constructions des anges :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/constructions_des_anges.htm

Les Grandes Pyramides :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Grandes-Pyramides.htm

Visions prophétiques expliquées :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/visions-prophetiques-expliquees-daniel.htm

Visions prophétiques de Daniel : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/visions.htm

Vision sur la Côte d’Azur :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/vision-apocalyptique.htm

Apocalypse de Saint-Jean :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/apocalypse_de_saint_jean.htm

Apocalypse expliquée:

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/apocalypse_expliquee.htm

Les clés de l’Apocalypse:

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/les_cles_apocalyptiques.htm

Antéchrist et faux prophète :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/antechrist-et-faux-prophete.htm

La Nouvelle Jérusalem :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/nouvelle_jerusalem.htm

Bible expliquée :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/bible-expliquee.htm

Schémas des cycles :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Schemas-cycles-historiques.htm

Chronologie : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/chronologie.htm

Mission : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Mission.htm

Journal : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/journal.htm

Archives – Journal : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/archives_du_journal.htm

Archives – Journal suite : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/archives_du_journal_suite.htm

Nouvelle page avec « Les Grandes Pyramides » : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/nouvelle_page_1.htm

Ovnis et anges :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/ovnis_et_anges.htm

Vision de Wilkerson :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/la_vision.htm

Témoignage de Patrick DOLCIANI :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/temoignage-patrick-dolciani.htm

Notice rectificative et explicative :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/notice_rectificative_et_explicat.htm

 

Retour à l'Index :

CYCLES_calendrier_mésoaméricain_Bible

 

Contact : @  dolcianipatrick@hotmail.fr

 

 

 

Fin du monde en 2027 :

 http://www.leseditionsdunet.com/histoire-et-actualites/404-fin-du-monde-en-2027-patrick-dolciani-9782312002576.html

 

Livre « Fin du monde en 2027 » (14 pages affichées) :

http://www.u-reed.com/lecteur.php?id=270&width=580&height=848&bg=FFFFFF

 

 

abri de piscine | serveur vocal | test qi gratuit | Retour affectif | Filtre d'amour

 

 

référencement

Visiteurs

création sites internet

 

compteur gratuitlien

 

 


statistiques