Mon Site Gratuit : Informations sur vos visiteurs Mon Site Gratuit : Horloge Virtuelle pour site internet

 

Visions apocalyptiques sur la Côte d’Azur :

 

Il y a aujourd’hui 402 ans (en 2010), en août 1608, sur les côtes françaises et italiennes, des visions apocalyptiques apparurent et furent consignées dans un manuscrit des archives de Nice intitulé « Discours des terribles et épouvantables signes apparus sur la mer de Gennes » :

« Au commencement du mois d’août dernier (1608), avec les prodiges du sang tombé en pluie du ciel du côté de Nice et en plusieurs endroits de la Provence. Nous vîmes l’apparition en l’air de deux hommes qui se sont battus plusieurs fois et ont été observés avec admiration pendant trois jours sur l’île de Martègue qui forme une ville sur la mer à cinq lieues de Marseille. Les prodiges qui nous apparaissent sont sans doute des courriers et postillons célestes qui dénoncent les malheurs qui doivent arriver et il semble qu’ils nous invitent à recourir à la prière et au jeûne pour apaiser la colère du grand Dieu, lequel est journellement offensé.

En effet, lorsque les Romains apercevaient des prodiges, ils faisaient des sacrifices aux « dieux » pour apaiser leur colère, par des victimes offertes aux idoles. Et nous qui sommes chrétiens et de meilleure école, il faut que nous présentions nos cœurs avec sainteté, contrits et repentants, afin de prier humblement le Tout-puissant de nous pardonner nos fautes et d’apaiser sa juste colère : cela afin que les malheurs qui nous ont été annoncés par ces présages de justice soient détournés et chassés loin de nous par sa sainte miséricorde.

Au commencement du mois d’août 1608 (1° août), sur la mer de Gênes (en Italie), sont apparus les plus horribles signes que de mémoire humaine nous ayons entendu parler ou ait été écrit ! Les uns ressemblaient à des êtres humains avec des bras qui semblaient être recouverts d’écailles et tenaient en chacune de leurs mains deux horribles serpents volants qui enserraient leurs bras et semblaient sortir du nombril ; ils se trouvaient en haut, hors de la mer, et jetaient des cris si horribles qu’il était épouvantable de les entendre. Parfois ils plongeaient dans la mer et ressortaient à un autre endroit placé plus loin. Leurs cris étaient si épouvantables que plusieurs en sont tombés malades de peur. Ils en voyaient qui ressemblaient à des femmes tandis que d’autres avaient des corps semblables à des êtres humains mais recouverts d’écailles tandis que leurs têtes ressemblaient à celles des dragons.

Depuis le premier jour du mois d’août, ils ont été couramment vus au grand étonnement de tous les Génois. Le Seigneur de Gennes fit tirer quelques coups de canon pour essayer de les faire s’éloigner de cet endroit. Les soldats tirèrent jusqu’à huit cents coups de canon, mais en vain car ces créatures ne s’en étonnèrent aucunement. Les Eglises s’assemblèrent et recoururent aux vrais remèdes : elles organisèrent de grandes processions et ordonnèrent le jeûne. Les bons pères Capucins ordonnèrent les « quarante heures » pour tenter d’apaiser la colère de Dieu avec leur « remède salutaire ».

Le 15° jour du mois d’août apparurent sur la mer du port de Gennes trois carrosses traînés chacun par six créatures en feu qui ressemblaient à des dragons. Les carrosses avançaient, traînés par ces créatures qui étaient toujours enserrées de serpents, et elles continuaient à pousser des cris épouvantables en se rapprochant de Gennes. Elles s’approchèrent tellement que le plus grand nombre des observateurs, étonnés, s’enfuirent par crainte des conséquences de l’approche de ces créatures. Mais après avoir fait trois fois le tour du port, en poussant des cris si puissants que les collines environnantes renvoyaient leurs échos, ils plongèrent et se perdirent dans la mer et on n’en eut plus aucune nouvelle.

Cela provoqua un grand dommage aux citoyens de Gennes car plusieurs sont décédés de terreur, comme entre autres le fils de Monsieur GASPARINO DE LORO, et aussi le frère du Seigneur ANTHONIO BAGATELLO ; plusieurs femmes ont également été affligées de terreur au point qu’elles en sont mortes. Depuis on chante le TE DEUM… Depuis le bord de la mer de Nice et tout le long de la Provence, tant du côté de la mer que du rivage, est tombée une pluie de sang naturel qui coulait et tachait de rouge les feuilles et les fruits des arbres. A Toulon, la plupart des maisons du littoral étaient recouvertes de taches de sang, de même que le pavé de l’Eglise paroissiale du lieu où, à la sortie de la Messe du sang pur et naturel dégoulinait du toit.

Le 18° jour du mois d’août, il pleuvait du sang avec une telle abondance qu’il coulait le long des rues comme si l’on avait égorgé une infinité de personnes à Riliane. A Lambex, le 20° jour du mois d’août, en présence de tout le peuple, il y eut une telle pluie de sang que nul ne pouvait sortir à l’extérieur des maisons sans être obligatoirement taché de sang qui dégoulinait des toits ou qui tombait directement du ciel. Bref, le long du rivage, depuis Nice jusqu’à Marseille, il a plu du sang certains jours. Il s’agissait certes de prodiges mais ils annonçaient de funestes présages.

D’autres événements dignes de mémoire se produisirent presque en même temps dans la ville de l’île de Martègue. Le 22° jour du mois d’août apparurent deux hommes dans le ciel, ayant en main chacun armes et boucliers ; ils se battaient au point d’étonner les observateurs. Après s’être longuement battus, ils se reposèrent un certain temps puis recommencèrent le combat pendant deux heures. Le 27° jour du mois d’août, ils combattirent à pied avec une telle violence qu’ils évoquaient des forgerons en train de battre l’enclume. Le lendemain (28° jour), ils se trouvaient à cheval, faisant « voltiger » leurs chevaux comme des guerriers, puis se battirent au point qu’on s’attendait à voir tomber l’un ou l’autre à terre. Le jour suivant (29° jour), chacun d’eux semblait avoir conquis un quartier ou une forteresse ; après avoir eu l’air satisfait l’un en face de l’autre, il y eut comme un bruit de plusieurs tirs de canons. Ce bruit était si effroyable que ceux qui les entendirent crurent que c’était la fin du monde. Après ces jours, une nuée épaisse apparut instantanément dans le ciel, persista pendant sept heures et fut obscure au point que rien ne pouvait être aperçu pendant deux heures. Ce furent des nuées de brouillard noir, très obscures et sentant le salpêtre. Après leur dissipation, l’air fut purifié et il ne resta plus rien de toutes les visions qui s’étaient évanouies…

Ces visions prodigieuses touchèrent l’âme de plusieurs chrétiens, lesquels, ayant considéré les merveilles de ce grand Dieu, sachant qu’il est puissant et sa bonté infinie, qu’il a voulu nous avertir avant de nous envoyer le châtiment qui nous est dû, se sont les uns rendus religieux, les autres ayant choisi de faire pénitence pour apaiser la colère divine. L’Esprit de Dieu leur porte assistance à cause de leur bonne volonté. »

Il ne s’agit pas ici d’apparition d’ovnis comme certains l’ont cru, mais bien de « Visions Prophétiques », lesquelles furent bien comprises par les nombreux témoins qui les observèrent. Elles font penser aux visions de Daniel comme par exemple la vision du « Bélier et du Bouc » au chapitre huit de son livre. Elles suscitèrent des vocations religieuses et non de la révolte parmi le peuple, qui fut pourtant terrorisé !

Il ne s’agit pas non plus de l’annonce d’un « raz-de-marée » à Nice et sur la Côte d’Azur, mais d’une vision concernant l’accomplissement de l’Apocalypse, c’est-à-dire des événements qui doivent précéder le retour de Jésus.

Les monstres sortis de la mer font penser à la « Bête qui monte de la mer » (Apocalypse 13, 1-2), c’est-à-dire qu’il s’agit des « îles de la mer » vues à partir de l’ancien Orient ou de l’Europe occidentale (Grèce, Italie, France, Espagne, Grande Bretagne, etc.) ; aujourd’hui il s’agit de l’Union Européenne, laquelle succède à l’ancien Empire romain. Ces créatures aux têtes de « dragons » étaient bien des monstres au service du Diable, enveloppés de serpents volants, c’est-à-dire de créatures destinées à l’enfer éternel, dont les cris ne pouvaient tromper personne. Bientôt, ces monstres entraînèrent avec eux trois chars, lesquels évoquaient la « Trinité Satanique » : Satan, l’Antéchrist et le Faux Prophète (Apocalypse chapitres 12 & 13). Lorsque les trois carrosses s’approchèrent du port de Gennes, le peuple pouvait apercevoir les personnages qui se trouvaient à l’intérieur de chacun d’eux : le Diable lui-même dans le premier carrosse, ensuite l’Antéchrist, et enfin le Faux Prophète. En les observant, certains rendirent l’âme de terreur ! Le Diable devait se « complaire » en ces lieux car il annonçait les débuts du « tourisme » sur la Côte d’Azur, en ce mois d’août, lui le Maître du « Carnaval » de ce monde ! Après cela, les fléaux de l’Apocalypse sévirent : ce sont les jugements des sept trompettes et des sept coupes caractérisés par les pluies abondantes de sang humain. Enfin, il y a la bataille d’Harmaguédon accompagnée d’une épaisse nuée qui recouvre et assombrit tout, laquelle représente la puissance des ténèbres sur la Terre. Il suffit de lire l’Apocalypse de Saint Jean pour comprendre la signification de ces visions apparues sur le littoral de la Côte d’Azur au mois d’août 1608, depuis la ville de Gennes jusqu’à Marseille. C’est ce à quoi ressemble la Côte d’Azur d’un point de vue spirituel ! Mais c’est aussi l’image du Monde !

Cette vision doit se lire « à l’envers » (note du 7/05/2020) : il s’agit d’un « compte à rebours » et elle commence par les cavaliers se faisant face et se livrant au combat (28ème jour) ; ensuite le combat se poursuit à pied avec violence (du 27ème jour jusqu’au 22ème jour) ; la pluie de sang tombe de Nice à Marseille (20ème jour) ; le sang ruisselle le long des rues (18ème jour) ; au milieu de la vision (15ème jour du mois), apparition des trois chars de la « trinité satanique » (Diable, Antéchrist et Faux prophète), lesquels sont tirés chacun par six dragons ; les créatures monstrueuses, mâles et femelles vont et viennent dans la mer. La fin est bien à sa place : c’est l’explosion de « fin d’un monde », avec des ténèbres de deux heures, suivie d’une nuée obscure pendant sept heures. Il s’agit bien des événements apocalyptiques : guerre des cavaliers de l’Apocalypse, bain de sang, règne de l’Antéchrist dans la seconde moitié de la vision. Elle s’étend sur 28 jours (pour 1 jour = 90 jours du cycle apocalyptique à venir), soit 28 x 90 jours = 2520 jours = 7 x 360 jours, et le dernier jour (29ème jour), est bien le dernier, celui de la Bataille d’Harmaguédon (0,83 jour = 75 jours, soit 2520 jours + 75 jours = 2595 jours, cycle apocalyptique complet). C’est un cycle de lunaison de 29 jours qui enveloppe la vision, celui de la position de la lune en août 1608, dont la nouvelle lune tombait le 1er août (calcul fait).

Pourquoi une telle vision apocalyptique dans le Sud-est de la France, il y a aujourd’hui presque quatre siècles ? C’était pour qu’elle soit consignée par écrit et retrouvée plus tard, pour qu’elle soit enfin comprise et annoncée au monde le moment venu ! Voilà qui est fait à partir de ce jour, le dimanche 17 septembre 2006 ! En ce temps là, il y a quatre siècles, les hommes croyaient encore en Dieu et ils se repentirent ! Mais, de nos jours il n’est pas question de repentance, pas plus que de croire en Dieu ; par conséquent, plus rien ne peut retenir le bras de la justice divine ! Nous savons que personne ne croit plus en ces choses et « tous s’en moquent », mais l’Apocalypse est pour bientôt et le monde ne pourra pas échapper au jugement de Dieu !

Dans toute l’Europe une partie du troisième secret de Fatima a été diffusée avant l’an 2000 ; la voici « décodée » :

« Un grand châtiment tombera sur le genre humain, non pas aujourd’hui, ni demain, mais dans la seconde moitié du XXème siècle (du deuxième millénaire de l’ère zodiacale des Poissons, allant de l’an 27 à 2027).

Il n’y a d’ordre dans aucune partie du monde, et Satan règne sur les plus hautes places d’où l’on détermine la marche des choses. Effectivement, il réussira à s’introduire jusqu’au sommet de l’Eglise.

Il séduira même les esprits des grands savants, lesquels inventeront des armes (nucléaires) terribles avec lesquelles il sera possible de détruire en quelques minutes une très grande partie de l’humanité.

Il aura en son pouvoir les puissants qui gouvernent les peuples et il instiguera à fabriquer d’énormes quantités de ces armes. Et si l’humanité ne devait pas s’opposer à cela, je serais obligée de laisser libre le bras de mon Fils. Alors on verra que Dieu châtiera les hommes avec une plus grande sévérité qu’il ne l’a fait au temps du Déluge.

Il viendra le temps des temps (apocalyptiques) et la fin de toutes les fins, si l’humanité ne se convertit pas. Et si tout devait aller comme à présent ou dégénérer encore plus, les grands et les puissants périraient avec les petits et les faibles.

Pour l’Eglise également, viendra le temps de ses grandes épreuves :

Des cardinaux s’opposeront aux cardinaux, des évêques aux évêques. Satan marchera (lui-même) au milieu des fidèles, et à Rome il y aura de grands changements.

Tout ce qui est pourri s’écroulera, et tout ce qui tombera ne s’élèvera plus. L’Eglise sera affligée et le monde bouleversé par la terreur.

Il y aura un temps que nul roi, empereur, cardinal ou évêque ne croira (plus) à Celui qui cependant (re)viendra pour punir les hommes selon les desseins du Père céleste.

Une grande guerre se déchaînera dans la seconde moitié du XXème siècle (du deuxième millénaire de l’ère zodiacale des Poissons, allant de l’an 27 à 2027).

(Météorites en) feu et fumée tomberont du ciel (à l’ouverture du sixième sceau) ; les eaux des océans deviendront bouillantes et d’immenses vagues s’élèveront en bouleversant et en enfonçant tout.

Millions et milliards d’hommes périront sur l’heure, et ceux qui resteront en vie envieront ceux qui sont morts. De toutes parts où se tournera le regard des humains, il n’y aura que de l’angoisse, misère et ruines dans tous les pays.

Le temps avance toujours plus, et l’abîme s’élargit sans aucun espoir.

Les bons périront avec les méchants, les grands avec les petits, les princes de l’Eglise avec leurs fidèles et les régnants avec les peuples.

Il y aura mort partout, à cause des erreurs commises par les insensés et les partisans de Satan qui, cependant, ne régnera que pendant ces seuls temps (apocalyptiques).

En dernier lieu, ceux qui survivront à tout événement et seront en vie proclameront à nouveau la grandeur et la bonté de Dieu, et le serviront comme aux temps où le monde n’était pas si perverti. »

 

Ouverture du sixième sceau de l’Apocalypse :

« Apocalypse 6, 12 Et ma vision se poursuivit. Lorsqu'il ouvrit le sixième sceau, alors il se fit un violent tremblement de terre, et le soleil devint noir comme une étoffe de crin, et la lune devint tout entière comme du sang,

Apocalypse 6, 13 et les astres du ciel s'abattirent sur la terre comme les figues avortées que projette un figuier tordu par la tempête,

Apocalypse 6, 14 et le ciel disparut comme un livre qu'on roule, et les monts et les îles s'arrachèrent de leur place;

Apocalypse 6, 15 et les rois de la terre, et les hauts personnages, et les grands capitaines, et les gens enrichis, et les gens influents, et tous enfin, esclaves ou libres, ils allèrent se terrer dans les cavernes et parmi les rochers des montagnes,

Apocalypse 6, 16 disant aux montagnes et aux rochers: "Croulez sur nous et cachez-nous loin de Celui qui siège sur le trône et loin de la colère de l'Agneau."

Apocalypse 6, 17 Car il est arrivé, le grand Jour de sa colère, et qui donc peut tenir ? ».

 

Le Diable précipité sur Terre avec ses anges (Apocalypse, ch. 12, versets 7 à 9) :

Apocalypse 12, 7 Alors, il y eut une bataille dans le ciel: Michel et ses Anges combattirent le Dragon. Et le Dragon riposta, avec ses Anges,

Apocalypse 12, 8 mais ils eurent le dessous et furent chassés du ciel.

Apocalypse 12, 9 On le jeta donc, l'énorme Dragon, l'antique Serpent, le Diable ou le Satan, comme on l'appelle, le séducteur du monde entier, on le jeta sur la terre et ses Anges furent jetés avec lui.

 

Conclusion :

Le troisième secret de Fatima annonce l’Apocalypse et la chute d’astéroïdes sur Terre.

La précipitation du Diable sur Terre se fera à l’ouverture du sixième sceau, lequel annonce le même cataclysme.

La vision d’août 1608 annonçait-elle elle aussi un cataclysme sur la Côte d’Azur ? Si c’est le cas, il faut savoir que le sixième sceau (sixième cycle de 180 jours) se place de deux ans et demi à trois ans après l’an 2020, début des événements apocalyptiques, c’est-à-dire en fin 2022 et 2023.

 

 

Le Léviathan et Lilith :

 

Lilith n'est pas Eve. Ce nom signifie "nocturne" et représente la femelle d'un oiseau de nuit (du corbeau par exemple) ou autre bête nocturne ; nous pouvons y voir l'image des démons, princes des ténèbres.
Lilith est essentiellement le principe femelle d'un monstre appelé Léviathan.
Le Léviathan et Lilith sont représentés dans l'Apocalypse par la "Bête" ou antéchrist et le "Faux prophète" ; le système religieux de l'antéchrist forme "l'épouse" de l'antéchrist.
C'est l'image inversée et négative des mystères du salut en Christ et de l'église.
Le Léviathan, représenté souvent par un crocodile, est aussi le Dragon de l'Apocalypse et également la "Bête" elle-même, faite à son image (l’antéchrist est le « fil du diable »).

Ces choses ne peuvent être comprises que d’un point de vue spirituel.

 

 

Sixième sceau :


"6.12 Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang,
6.13 et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsqu'un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes.
6.14 Le ciel se retira comme un livre qu'on roule; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places.
6.15 Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes.
6.16 Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l'agneau;
6.17 car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister?"



Chute du diable et des anges déchus :


"12.1 Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.
12.2 Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l'enfantement.
12.3 Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, c'était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes.
12.4 Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu'elle aurait enfanté.
12.5 Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.
12.6 Et la femme s'enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.
12.7 Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent,
12.8 mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.
12.9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.
12.10 Et j'entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l'autorité de son Christ; car il a été précipité, l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.
12.11 Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort.
12.12 C'est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! car le diable est descendu vers vous, animé d'une grande colère, sachant qu'il a peu de temps."

 

 

 

Cliquez ci-dessous pour :

 

Les articles du site

 

Voir aussi:

Site “Histoire, Bible et Avenir” :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/

 

 

Retour à l'Index :

CYCLES_calendrier_mésoaméricain_Bible

Contact : @  dolcianipatrick@hotmail.fr

 

 

référencement

Visiteurs

création sites internet

 

 

 

compteur gratuitlien

 

 

 

Histoire, Bible et Avenir :

Les Articles :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/les_articles_du_site.htm

Introduction (Histoire) :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Introduction.htm

Création expliquée :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Creation.htm

Livre d’Enoch : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/livre.htm

Déluge et histoire depuis Abraham jusqu’au Christ :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Deluge.htm

Cycles du calendrier Maya et Bible :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/cycles_calendrier_maya_et_bible.htm

Astronomie et calendrier Maya :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/astronomie_et_calendrier_maya.htm

Histoire : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/histoire.htm

Jésus : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/jesus.htm

Doctrine biblique du salut :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/doctrine_biblique_du_salut.htm

Les constructions des anges :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/constructions_des_anges.htm

Les Grandes Pyramides :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Grandes-Pyramides.htm

Visions prophétiques expliquées :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/visions-prophetiques-expliquees-daniel.htm

Visions prophétiques de Daniel : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/visions.htm

Vision sur la Côte d’Azur :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/vision-apocalyptique.htm

Apocalypse de Saint-Jean :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/apocalypse_de_saint_jean.htm

Apocalypse expliquée:

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/apocalypse_expliquee.htm

Les clés de l’Apocalypse:

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/les_cles_apocalyptiques.htm

Antéchrist et faux prophète :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/antechrist-et-faux-prophete.htm

La Nouvelle Jérusalem :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/nouvelle_jerusalem.htm

Bible expliquée :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/bible-expliquee.htm

Schémas des cycles :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Schemas-cycles-historiques.htm

Chronologie : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/chronologie.htm

Mission : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/Mission.htm

Journal : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/journal.htm

Archives – Journal : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/archives_du_journal.htm

Archives – Journal suite : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/archives_du_journal_suite.htm

Nouvelle page avec « Les Grandes Pyramides » : Site “Histoire, Bible et Avenir”.

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/nouvelle_page_1.htm

Ovnis et anges :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/ovnis_et_anges.htm

Vision de Wilkerson :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/la_vision.htm

Témoignage de Patrick DOLCIANI :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/temoignage-patrick-dolciani.htm

Notice rectificative et explicative :

http://astronomiecycleshistoireetprophties.eu/notice_rectificative_et_explicat.htm

 

 

 

 

 

 


statistiques